PLAGIAT  
 
Plagier = Tricher = zéro !
d


En science, on plagie le travail d'autrui :

  • par paresse intellectuelle
  • par manque d'imagination ou de connaissance
  • pour donner l'illusion qu'on a des idées ou du talent à revendre
  • pour faire de $$$$
  • parce qu'on ne sait pas comment éviter le plagiat

 

Définition d'un plagiat Évite de plagier : Cite tes sources
Exemple de plagiat Exemple de paraphrase Exemple de citation
Contre-exemple de plagiat
lienaveclesite

 

Le plagiat ou la paresse intellectuelle

  • Plagier consiste à s'approprier les idées des autres, à faire sien le travail d'autrui.

  « Le chercheur est tenu de connaître et de citer, avec leurs auteurs, les résultats les plus récents déjà acquis pour situer en quoi sa recherche, sa méthode et ses résultats constituent un apport nouveau. » (Salomon, 2006, p.7).

  • Ici Salomon est l'auteur de cette citation textuelle.
  • Si tu omets les guillemets ou la référence de la source entre parenthèses = plagiat.

  Le chercheur est tenu de connaître et de citer, avec leurs auteurs, les résultats les plus récents déjà acquis pour situer en quoi sa recherche, sa méthode et ses résultats constituent un apport nouveau.

  • Maintenant, imaginons que Wiedmann, l'auteur que tu es en train de lire, écrit ceci:
  De nombreux psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.

 

  • Tu fais un plagiat si, dans ta problématique, tu écris ceci :
 De nombreux psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.
    • Ou cela:

 

De nombreux psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur (Wiedmann, 2004).
    • Ou encore...
  « De nombreux psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur. »
    • Et même ceci :
Selon Wiedmann (2004), plusieurs psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.

 

 

Le bon exemple : l'art subtil de la paraphrase
  • Paraphraser consiste à reprendre les idées d'un auteur en utilisant nos propres mots.
  • Paraphraser = reformuler une idée, la dire dans nos mots.
  • Pour éviter un plagiat, il faut citer sa source, ce qui signifie :
    • Préciser le nom de l'auteur dans le texte ou entre parenthèses.
    • Ajouter l'année de publication de la source dans le texte ou entre parenthèses.
  • Par exemple, imaginons que Wiedmann, l'auteur que tu es en train de lire, écrit ceci :
 De nombreux psychologues prétendent que l'usage de la paraphrase est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.
    • Tu ne commets pas un plagiat si, dans ton texte, tu reformules les propos de l'auteur comme suit :
 Plusieurs psychologues affirment que la capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur (Wiedmann, 2004).
    • Ou bien :
 Selon Wiedmann (2004), de nombreux psychologues soutiennent que la capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.
  • Paraphraser consiste à reprendre dans ses propres mots les idées d'un auteur sans en trahir le sens ou l'intention.
  • Attention : Évite de remplacer les concepts scientifiques par des synonymes; en science, il vaut mieux utiliser 10 fois le terme le plus précis.
  • Un truc : vous pouvez remplacer un terme scientifique par sa définition, comme dans l'exemple suivant :
 Selon Wiedmann (2004), plusieurs psychologues soutiennent que la (paraphrase) capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif du locuteur.

 

Selon Wiedmann (2004), plusieurs psychologues soutiennent que la (paraphrase) capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif de celui qui parle et écrit (locuteur).

 

    • Finalement, on obtient ceci :
Selon Wiedmann (2004), plusieurs psychologues soutiennent que la capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif de celui qui parle et écrit. 
    • Ou cela :
Plusieurs psychologues soutiennent que la capacité de reformuler une phrase sans en trahir le sens est un indice fiable du niveau cognitif de celui qui parle et écrit (Wiedmann, 2004). 

  • Rappel : Il faut toujours bien préciser la nature de tes sources dans le texte et à la fin de ta problématique, en références.

 

 

La citation textuelle : Utiliser avec grande parcimonie !

  • La citation textuelle ou mot-à-mot consiste à reproduire intégralement les propos d'un auteur.
  • Généralement, en science, on ne cite textuellement que les définitions scientifiques.
  • Pour ce faire, il faut recopier la définition entre guillemets.
  • Afin d'éviter le plagiat, il faut également citer sa source, ce qui signifie :
    • Préciser le nom de cet auteur dans le texte ou entre parenthèses.
    • Ajouter l'année de publication de la source dans le texte ou entre parenthèses.
    • Finalement, préciser le numéro de page de l'extrait choisi.
  • Par exemple, imaginons que Wiedmann, l'auteur que tu es en train de lire, écrit ceci :
  La paraphrase est la reformulation d'une phrase sans en trahir le sens.
  • Tu ne fais pas de plagiat si, dans ton texte, tu reproduis les propos de l'auteur de la façon suivante :
 D'autres auteurs affirment plutôt que : « La paraphrase est la reformulation d'une phrase sans en trahir le sens » (Wiedmann, 2004, p.12).
  • Il faut donc placer la citation entre guillemets + fournir la référence de la source (Nom + Année).
  • Dans une problématique, il faut également ajouter entre parenthèses la page qui contient l'extrait choisi, comme dans l'exempe ci-dessous.
 D'autres auteurs affirment plutôt que : « La paraphrase est la reformulation d'une phrase sans en trahir le sens » (Wiedmann, 2004, p.12).
  • Attention : Ta problématique n'est pas un collage de citations.
  • En science, dans une problématique ou un rapport de recherche, la citation, donc le mot-à-mot, n'est permise que dans les quatre cas suivants :
    1. Définir un concept scientifique (souvent utilisé en science).
    2. Utiliser une équation ou une formule mathématique (Dans ce cas précis, sans guillemet).
    3. Citer une phrase célèbre (Ex: «À écrire sans péril, on communique sans gloire ! »).
    4. Citer un passage nébuleux, écrit dans une autre langue (serbo-croate, tchétchène, klingon, etc.) ou dans un langage technique difficile à traduire en mots + simples.

 

 

Attention !

Plagiat = Tricherie = zéro !





Fiches Exemples de fiches Style scientifique
Problématique Citer tes sources
Pl@nète Psy/DISH/Claude Gouletlienaveclesite