Cours 4
COMMENT CITER VOS SOURCES APA page 15
Ne pas citer ses sources = plagiat

 

 

En science, il faut citer ses sources pour :

  • Appuyer nos idées, nos arguments
  • Permettre aux lecteurs de vérifier la valeur de nos arguments et de nos interprétations
  • Donner crédit à ceux et celles qui ont contribué à l'avancement des connaissances
  • Éviter le plagiat
  • Permettre aux lecteurs de trouver rapidement nos sources

 

Je veux citer mes sources APA Dans mes fiches bibliographiques Dans le texte de ma problématique En référence, à la fin de ma problématique En bas de page

 

 
A VOS FICHES BIBLIOGRAPHIQUES
  • Dans le modèle que vous devez suivre dans ce cours, il existe deux types de fiche de lecture :
  • Les fiches bibliographiques présentent les références complètes de vos sources.
  • Une source = tout texte scientifique que vous avez consulté pour rédiger votre problématique.
  • Vous devez donc rédiger une fiche bibliographique format APA pour chacune des sources consultées et citées dans votre problématique.
  • En clair, si vous avez trois sources, vous devez rédiger trois fiches bibliographiques selon le format APA.
  • Assignez la lettre A (dans le coin gauche) à votre première source, celle que je vous propose en format [PDF], puis B, et ainsi de suite pour les sources suivantes.
  • Rappel : Il vous faut un minimum de trois sources (A-B-C) pour rédiger votre problématique.
  • C'est un minimum; vous fixez le maximum !
  • Attention : Le format des références de vos fiches bibliographiques est identique à celui de votre liste de sources, à la fin de votre problématique; vous pouvez donc copier les références de vos fiches bibliographiques et les coller directement dans la section Références de votre problématiques; épargnez-vous du travail, inutile de les écrire deux fois !
  • Exemple d'une fiche bibliographique : Si votre seconde source B est un livre, on obtient la fiche bibliographique suivante :

 

LAMOUREUX, A. (2000). Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin.

Voir les autres types de source

 

  • Comme vous pouvez le constater, une fiche bibliographique contient un ensemble d'information (nom de l'auteur, initiale du prénom, année de publication, titre, lieu de l'édition, éditeur) qui permet à votre lecteur d'identifier corrctement la source que vous avez lue ey citée dans votre texte.
  • Attention : Ne pas fournir ces informations au lecteur = plagiat !
  • On utilise le mot références pour désigner ces informations et notice pour en préciser le format (ordre des informations, parenthèses, italique, ponctuation, etc).
  • L'ordre de présentation de ces informations doit suivre les règles du format APA.
  • Voici un bon et de mauvais exemples de fiche bibliographique :

 

 

LAMOUREUX, A. Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin, 2000.

 

LAMOUREUX, A. Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin, 2000.

 

 

LAMOUREUX, Andrée. (2000). Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin.

 

Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin. LAMOUREUX, A. (2000)

 

 

 

LAMOUREUX, A. (2000). Recherche et méthodologie en sciences humaines. Laval : Beauchemin.

 

  • Attention : Ce format varie aussi selon que votre source est :
      • un livre (comme dans l'exemple ci-dessus)
      • un chapitre de livre
      • un article scientifique
      • autres types de sources (dictionnaire, rapport de recherche, thèse, etc.)
  • Si ce n'est déjà fait, il est donc très important d'apprendre à distinguer ces types de sources.
  • Le modèle de fiche présenté dans ce site illustre les notices de 3 types de sources les plus fréquentes : livre, chapitre de livre article scientifique.
  • Pour tous les autres cas (article trouvé sur un site, dictionnaire scientifique, thèse de doctorat, rapport scientifique, site internet, etc.), consultez la rubrique En références à la fin de cette page.
  • Attention : Ne pas citer ses sources = plagiat !
  • Vous trouverez sur ce site un gabarit de fiches par ordinateur, gracieuseté du prof.
  • Vous pouvez les rédiger avec Word (.doc/.docx) ou avec Powerpoint (ppt/pptx), à votre guise.
  • Cliquez sur pour obtenir ce gabarit.
  • Voir l'autre type de fiche = fiches d'information.

 

Attention !
  • Attention : Le format de référence (on dit aussi notice) de vos fiches est identique au format des références de votre problématique. Vous pouvez donc copier/coller les notices de vos fiches bibliographiques directement dans la section Référence de votre problématique, à la suite de votre texte.
  • Voir tous les formats de notices.

 

APA
  • Le format des notices et les règles de citation des références de ce site ont été formulés par l'American Psychological Association (APA) et adaptés au contexte québécois par l'auteur de ce site.
  • Les consignes proposées par le P'tit Rédac sont légèrement différentes des miennes. Elles ne sont pas mauvaises pour autant, mais vous devez observer les règles de cette page car elles sont mieux adaptées à la nature du travail qu'il faut réaliser dans ce cours.
  • Faire un Netquiz pour vous aider à apprendre les règles de la norme APA.
  • Attention : Ces règles s'appliquent à toutes les parties de votre travail.

 

 

Une source est un document - livre, chapitre de livre, article, site internet, etc. - sur lequel on s'appuie pour rédiger un ouvrage scientifique, notamment un rapport scientifique ou une problématique, comme dans ce cours.

Une référence est un ensemble d'information qui permet au lecteur (moi) d'identifier les sources de l'auteur (vous), aussi bien dans le texte (référence partielle) qu'à la fin d'un ouvrage (référence complète). On dit aussi bibliographie ou médiagraphie. Voir un exemple de références.

Une référence complète contient tous les éléments qui permettent d'identifier une source. La liste de ces références se trouve à la fin d'un ouvrage. En science, on appelle cette liste «Références». On dit aussi bibliographie.

Une référence partielle contient généralement le nom de l'auteur de la source et l'année de publication. S'il s'agit d'une citation, on ajoute aussi la page de l'extrait choisi. Ces références sont disponibles dans le texte d'un ouvrage (= APA) ou en bas de page (autres formats).

Une notice est le format de présentation écrit d'une références complète (ordre de présentation, ponctuation, parenthèses, etc). Voir Tous les formats APA.

On utilise également le mot références au pluriel pour désigner la liste de toutes les sources citées dans un texte et présentées à la fin d'un ouvrage (problématique, rapport de recherche, livre, etc). On dit aussi bibliographie. Voir un exemple de références.

APA = American Psychological Association

 

 

 

 
 
B DANS LE TEXTE DE VOTRE PROBLÉMATIQUE
  • Il existe deux façons de citer une source dans un texte scientifique, et notamment dans une problématique :
    • En bas de page, comme en histoire ou en philosophie = méthode classique (avec des appels de note).
    • Directement dans le texte, entre parenthèses = méthode auteur-date.
  • Dans ce cours, nous utiliserons la méthode auteur-date, dont le format s'inspire fortement des règles de citation de l'American Psychological Association (APA).
  • Il existe d'autres formats que APA : Chicago, Vancouver, ISO 690, MLA, etc.
  • Mais celui de l'APA est de + en + utilisé en science humaine.
  • Voici les principales règles de ce format :
 FORMAT APA DANS LE TEXTE
1  Citer vos sources primaires dans le texte a  Citer une source complète dans le texte
b  Citer une source incomplète dans le texte
2  Citer vos sources secondaires dans le texte
3  Paraphraser les propos d'un-e auteur-e
4  Citer textuellement vos définitions a  Courte définition (- de 4 lignes)
b  Longue définition (4 lignes et +)
c  Définition partielle ou tronquée
5  Citer plusieurs sources/Une seule idée : renvoi multiple
6  3 auteurs ou + ont contribué à une recherche? a  Entre parenthèses = et al.
b  Dans le texte = et ses collaborateurs
7  Citer vos sources, même si une phrase contient deux idées ou +
8 Citer 2 sources différentes d'un même auteur a  D'une même année
b  D'années différentes
9  Citer un dictionnaire scientifique
10  Citer une source trouvée sur internet : a Un site web
b Un article scientifique
c Un documentaire
11  Citer un organisme public ou une association
12  Citer une discussion avec un professeur

 

 

1a. Citer une source primaire dans votre texte selon l'APA

  • En science, il faut toujours appuyer ses idées sur des sources, primaires de préférence.
  • Source primaire = tout document qui contient les idées originales d'un auteur, et que vous êtes en train de lire.
  • Si l'auteur que vous êtes en train de lire rapporte les idées d'un autre auteur = sources secondaires.
  • Dans votre problématique, il y a deux manières de citer le ou les auteurs d'une source primaire selon la méthode auteur-date.
    1. Vous pouvez indiquer la source de votre référence (auteur + année) à la fin de la phrase, entre parenthèses, comme dans l'exemple ci-dessous.
    2. Ou bien, vous inscrivez l'année de parution de la source entre parenthèses dès que vous citez le nom de l'auteur dans le texte.
  • Dans les deux cas, il s'agit d'une référence partielle car, dans le texte, on ne fournit jamais tous les éléments de la source : on se contente du nom de l'auteur (ou des auteurs) et de la date de parution de la source (et de la page si citation textuelle).
  • La référence complète de la source sera présentée à la fin du texte dans la section Références.
  • Voici donc les deux manières de citer partiellement une référence dans le texte.
Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 1990).

OU

Selon Quinsey et Earls (1990), les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux.

 

  • Attention, entre parenthèse, il faut toujours mettre une virgule entre le nom de l'auteur et l'année de parution de la source.
  • Le point, qui marque la fin de la parenthèse et de la phrase, est toujours placé après la parenthèse, et non avant.
  • Notez que, sauf exception, cette parenthèse est toujours placée à la fin de la phrase.
Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 1990).

 

  • Dans tous les cas, ne jamais inscrire le prénom, l'initiale du prénom ou le titre de la source, dans la phrase ou entre parenthèses.
  • Si vous optez pour la seconde manière de faire, il faut ajouter une virgule immédiatement après la parenthèse, comme ceci :

Selon Quinsey et Earls (1990), les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux.

 

  • Dans tous les cas, utilisez le «et» plutôt que «&» lorsque la référence est composée de deux auteurs ou plus.
Les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales (Quinsey et Earls, 1990).
  • S'il y a plus de deux auteurs, utilisez l'expression et al., en italique, plutôt que de citer entre parenthèses les noms de tous les auteurs.
  • S'il y a plus de deux auteurs, utilisez l'expression et ses collaborateurs dans le texte, plutôt que de citer les noms de tous les auteurs.
  • peut aussi utiliser et ses collègues.
  • Donc si :

Les agresseurs sexuels ont souvent été victimes de diverses formes de maltraitance en bas âge (Bouchard, St-Amant et Fortin, 1990).

Selon Bouchard, St-Amant et Fortin (1990), les agresseurs sexuels ont souvent été victimes de diverses formes de maltraitance en bas âge.

Écrivez plutôt...

Les agresseurs sexuels ont souvent été victimes de diverses formes de maltraitance en bas âge (Bouchard et al., 1990).

Selon Bouchard et ses collaborateurs (1990), les agresseurs sexuels ont souvent été victimes de diverses formes de maltraitance en bas âge.

Selon Bouchard et ses colègues (1990), les agresseurs sexuels ont souvent été victimes de diverses formes de maltraitance en bas âge.

 

1b  

1b. Citer une sources primaire incomplète selon l'APA

  • Parfois, la date d'une source n'est pas disponible.
  • Il s'agit donc d'une source incomplète.
  • Dans ce cas, utilisé l'abréviation s-d ou n-d (pour sans date ou non-disponible) pour en informer le lecteur.
Selon Quinsey et Earls (s-d), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales.
Selon Quinsey et Earls (n-d), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales.

 

  • Finalement, s'il n'y a pas d'auteurs - ce qui est très rare - vous pouvez utiliser une information secondaire pour désigner la source, comme par exemple l'université ou l'association à laquelle appartient cet auteur anonyme.

 

Selon des professeurs de l'Université Concordia (1990), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales.

 

 

2. Citer une source secondaire selon l'APA

  • Il arrive qu'une idée présentée dans le texte que vous êtes en train de lire ait été formulée par quelqu'un d'autre que l'auteur de ce texte.
  • L'auteur de cette idée originale, que vous n'aurez sans doute pas le temps de lire, constitue la source primaire de cette idée, alors que celui qui la rapporte, et que vous êtes en train de lire, devient la source secondaire de cette idée (et vous la source tertiaire, et ainsi de suite, logiquement).
  • Source secondaire = Tout autre document que l'original, qui rapporte les idées d'un auteur.
  • Vous pouvez emprunter l'idée originale de cet auteur à condition de le citer correctement.
  • Par exemple, si l'auteur du texte que vous êtes en train de lire, Meyer, présente les travaux de Hearn et Parkins (1983), vous devez citer ces auteurs de la façon suivante :
Sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés (Hearn et Parkins, 1983, cité dans Meyer, 1996).
Selon Hearn et Parkins (1983, cité dans Meyer, 1996), sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés.

ou

Sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés (Hearn et Parkins, 1983: voir Meyer, 1996).

Selon Hearn et Parkins (1983: voir Meyer, 1996), sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés.

  • Les deux formats sont en usage en science; le premier est plus fréquent.
  • Dans cet exemple, Meyer est la source secondaire (celle que vous êtes en train de lire), alors que Hearn et Parkins constituent la source primaire de l'idée originale (que vous n'avez pas lu).
  • Notez que logiquement la source primaire est toujours antérieure (ici 1983) à la source secondaire qui la rapporte (1996).
Sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés (Hearn et Parkins, 1983, cité dans Meyer, 1996).
Selon Hearn et Parkins (1983, cité dans Meyer, 1996), sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés.

 

  • Attention : dans la section Références de votre problématique, il faut inscrire la référence de Meyer, et non celle de Hearn et Parkins.
  • On inscrit en références, à la fin du texte, les auteurs que l'on a lus ; seulement eux.
  • Si le nom de l'auteur de la source primaire est cité dans le texte, on place l'année de publication de cette source entre parenthèses.
  • On ajoute ensuite la source secondaire et son année de publication, comme dans l'exemple suivant :
Selon Hearn et Parkins (1983, cité dans Meyer, 1996), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales.
  • Il va de soi qu'il est toujours préférable de lire et de citer les sources primaires d'une idée.

 

 

 

3. Paraphraser les propos d'un-e auteur-e

  • Sauf pour les définitions scientifiques ou les citations célèbres, vous devez paraphraser les propos de l'auteur de votre source, c'est à dire reformuler en vos mots ses idées, sans en trahir le sens.
  • Il faut alors indiquer la source de votre référence à la fin de la phrase, entre parenthèses, ou au début, comme dans les exemples ci-dessous.
Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 1990).

OU

Selon Quinsey et Earls (1990), les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux.

  • Attention : paraphraser ne consiste pas à copier mot-à-mot les propos de l'auteur; prenez garde au plagiat !
  • Bref, on ne cite textuellement que les définitions (Voir la règle suivante).
  • + de détails sur la paraphrase ?

 

 

4a. Citer textuellement une définition : Courte définition

  • La citation textuelle est utilisée pour définir les concepts les plus importants d'une problématique.
  • Elle est aussi utilisée lorsqu'il est impossible de paraphraser les propos de l'auteur (ex : phrases célèbres, passages obscurs, équations mathématiques, etc.)
  • Enfin, on l'utilise lorsqu'on désire attirer l'attention du lecteur sur l'originalité du propos.
  • Un texte rempli de citations textuelles n'est pas agréable à lire. Qui plus est, il ne fait pas la démonstration de votre capacité de synthèse et d'analyse.
  • Lorsque vous reprenez intégralement les propos d'un auteur, utilisez les guillemets français « » et indiquez la page consultée après le nom de l'ateur + la date, entre parenthèses, comme suit :

« La pornographie transpose au plan des comportements sexuels une domination que les hommes, en tant que classe, exercent sur les femmes dans tous les domaines de la vie » (Carrier, 1983, p. 19).

  • Omettre les guillemets = plagiat !
  • Attention : En français, l'abréviation de page est p. et non pp. comme en anglais.
  • Attention : Toute citation qui fait 4 lignes ou plus doit être placée en retrait. Voir ce cas.

 

 

4b. Citer textuellement une définition : Longue définition

  • Toute citation textuelle qui fait quatre lignes ou plus - ce qui est rare - doit être placée en retrait du texte, à simple interligne.
  • Voici un exemple de longue citation :

Ce terme renvoie non seulement aux déterminants des rapports sexuels mais aussi à toutes les formes de relation de pouvoir entre les sexes.

Pornotopie ne réfère pas uniquement aux manifestations extrêmes de ce pouvoir, comme le viol, les relations sadomasochistes mais aussi et surtout aux normes qui façonnent les rôles sexuels par la publicité, la mode, la littérature dite ''érotique'', l'éducation sexuelle et qui déterminent quotidiennement les relations hommes-femmes (Théorêt et Gladu, 1984, p.16). En effet, selon de nombreux auteurs, les normes façonnées par notre culture entretiennent un répertoire de comportements stéréotypés très rigide et fort...

Les auteures précisent que la pornographie est un des véhicules du modèle sexuel dominant (Théorêt et Gladu, 1984).

 

 

4c. Citer textuellement une définition partielle ou tronquée

  • Il faut parfois modifier une citation pour tenir compte du temps de verbe, du tour de la phrase, ou raccourcir une citation pour ne retenir que l'essentiel.
  • En science, c'est notamment le cas des définitions.
  • Il faut alors utiliser les crochets pour indiquer ce changement au lecteur : [...]
  • Attention : Ce changement ne doit pas modifier le sens de la citation; il n'affecte que la forme ou des éléments secondaires de la citation.
  • Voici un exemple :

Ce terme renvoie non seulement aux déterminants des rapports sexuels mais aussi à toutes les formes de relation de pouvoir entre les sexes.

Pornotopie ne réfère pas uniquement aux manifestations extrêmes de ce pouvoir [...] mais aussi et surtout aux normes qui façonnent les rôles sexuels par la publicité, la mode, la littérature dite ''érotique'', l'éducation sexuelle et qui déterminent quotidiennement les relations hommes-femmes (Théorêt et Gladu, 1984, p.16). En effet, selon de nombreux auteurs, les normes façonnées par notre culture entretiennent un répertoire de comportements stéréotypés très rigide et fort...

Les auteures précisent que la pornographie est un des véhicules du modèle sexuel dominant (Théorêt et Gladu, 1984).

 

 

5. Citer plusieurs sources, mais une seule idée : renvoi multiple

  • Il arrive souvent que plusieurs auteurs partagent la même idée ou ont obtenu des résultats de recherche identiques ou équivalents.
  • Le cas échéant, il faut citer toutes les références dans la parenthèse et les placer en ordre alphabétique.
  • Attention : un point-virgule sépare la notice de chaque source, comme suit :

 

Un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Awad et Saunders, 1991; Breer, 1988; Prentky et Knight, 1993).

 

  • Et s'il s'agit d'une source secondaire :
Un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Awad et Saunders, 1991; Breer, 1988; Prentky et Knight, 1993, cité dans Bessette, 2009).

 

 

6ab. Citer trois auteurs et + d'une même recherche : 2 cas possibles

  1. Entre parenthèses = et al.
  2. Dans le texte = et ses collaborateurs
  • a. Lorsque la référence d'une source entre parenthèses comporte trois auteurs ou plus, il est d'usage pour alléger le texte d'utiliser l'abréviation et al.
Autre fait important, la présence d'abus physiques et sexuels doublée de négligence dans le milieu familial a été relevée comme une caractéristique familiale fréquente chez les jeunes délinquants sexuels comparativement aux autres types de délinquants (Fehrenbach et al., 1986).
  • Dans cet exemple, Kaplan et Kavoussi - les collaborateurs de Fehrenbach - ne sont pas cités entre parenthèses car leurs noms a été remplacés par et al.
  • et al. est l'abréviation de l'expression latine et alii, qui signifie "et les autres".
  • En français, toutes les expressions latines ou étrangères sont mises en italique; ajoutez une virgule à la suite et al.,
  • Cette expression permet donc de citer une source sans énumérer tous les auteurs.
  • b. Lorsqu'une référence dans le texte comporte trois auteurs ou plus, il est d'usage pour alléger le texte d'utiliser l'expression et ses collaborateurs ou et ses collègues; les deux formules sont acceptées.

 

    Fehrenbach et ses collaborateurs (1986) ont montré que la présence d'abus physiques et sexuels doublée de négligence dans le milieu familial est un...
    OU
    Fehrenbach et ses collègues (1986) ont montré que la présence d'abus physiques et sexuels doublée de négligence dans le milieu familial est un...

     

  • Attention : ne pas utiliser et al. ou et ses collaborateurs/collègues dans la section Références de votre problématique; dans ce cas, fournir le nom de tous les auteurs de la source.

 

7. Citer 2 idées/auteurs différents dans une même phrase

  • Une phrase contient parfois des idées provenant de deux sources différentes.
  • Si tel est le cas, vous devez fournir la référence de chacune des sources.
Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991), un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Breer, 1988).

8a. Citer 2 sources ou + d'un même auteur/même année

  • Parfois, dans un texte, il faut pouvoir distinguer les sources d'un auteur qui ont été publiées la même année.
  • Pour ce faire, on ajoute entre parenthèse une lettre minuscule à la suite de l'année de l'édition, en commençant par un a et un b minuscule, et ainsi de suite.
Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991a), un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Awad, 1991b).
  • En références, à la fin de votre problématique, on utilise ces mêmes lettres pour distinguer les notices des sources de cet auteur.

 

8b

 

8b. Citer 2 ou plusieurs sources d'un même auteur/années différentes

  • Parfois, dans un texte, on doit citer plusieurs sources d'un auteur dans une même parenthèse.
Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991, 1992), un certain nombre de facteurs...

 

  • Et s'il s'agit d'une source secondaire :
Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991, 1992, cité dans Meyer, 1996), un certain nombre de facteurs...

 

 

 

9. Citer un dictionnaire/lexique/glossaire scientifique

  • En science, on peut consulter un dictionnaire scientifique pour trouver une définition (la bibliothèque en possède plusieurs).
  • Attention : le Petit Robert, le Larousse ou le Multidictionnaire ne sont pas des dictionnaires scientifiques.
  • Dans le texte, on cite le nom de l'auteur ou du directeur de l'ouvrage, ainsi que l'année de parution, comme s'il s'agissait d'un livre.
Le conditionnement opérant est l'association en contingence entre une réponse et ses conséquences (Malcuit et Pomerleau, 2003).
  • S'il y a plus de trois auteurs, comme c'est souvent le cas, on cite le titre de l'ouvrage entre parenthèses.
Le conditionnement opérant est l'association en contingence entre une réponse et ses conséquences (Dictionnaire des sciences humaines, 2003).

 

 

 

10a. Citer une source sur Internet : Un site web

  • Avant d'utiliser une source de ce type, assurez-vous de la pertinence et de la fiabilité des informations qu'elle contient.
  • Voir : Qu'est-ce qu'une source scientifique ?
  • Dans le texte d'une problématique, on cite un site internet comme un livre.
  • Entre parenthèses, on indique le nom de l'auteur ou de l'organisme concerné, ainsi que la date de la dernière mise à jour du site, si cette dernière est disponible; à défaut on peut fournir au lecteur la date de création du site.
Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 2005).

 

 

10b. Citer une source trouvée sur Internet : Un article scientifique

  • Avant d'utiliser une source de ce type, assurez-vous de la pertinence et de la fiabilité des informations qu'elle contient. Voir: Qu'est-ce qu'une source scientifique ?
  • Entre parenthèses, on indique le nom de l'auteur et la date de dépôt ou d'édition de l'article.
  • En fait, ces règles sont identiques aux règles de citation d'un article publié dans une revue scientifique.
Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 2005).

 

 

 

10c. Citer une source sur Internet : Un documentaire

  • Les documentaires et autres vidéos/balados sont rarement des sources scientifiques.
  • Généralement, le narrateur ne cite pas les sources de l'auteur, ni pendant la projection, ni dans le générique, à la fin.
  • Dans une problématique, on ne peut donc se servir de ce média pour définir, expliquer ou appuyer une idée.
  • On peut cependant citer un extrait pour décrire ou illustrer un élément précis d'une problématique, à titre d'exemple.
  • Dans tous les cas un documentaire, qu'il soit ou non scientifique ne peut se substituer aux trois sources nécessaires pour rédiger votre problématique.

    CHOMSKY, N. (1992). Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the media. Canada : Necessary Illusions Productions Inc., National Film Board of Canada.

    NOM DU PROF, INITIALE DU PRÉNOM (année de publication). Titre du documentaire. Lieu de l'édition (si disponible) : Éditeur.

 

11. Citer une association/organisme public

  • Parfois, l'auteur d'une source n'est pas une personne ou un ensemble de personnes, mais un groupe, souvent une association ou un organisme public.
  • La règle est alors simple : dans la parenthèse, en lieu et place du nom de l'auteur, on inscrit celui du groupe en question.
  • Voici un exemple :
Le revenu médian des canadien et des canadiennes s'élève à... (Statistique Canada, 2013).

 

 

12. Citer une discussion avec un-e prof : Communication personnelle

  • Il arrive parfois que l'on ait une conversation avec un professeur dont le contenu pourrait enrichir notre problématique ou l'interprétation de nos résultats.
  • Si les éléments de cette conversation ont été publiés, on cite tout simplement la source écrite. Voir source primaire.
  • Sinon, on peut rapporter les éléments pertinents de cette conversation au moyen de la mention communication personnelle.
  • On utilise également cette expression pour désigner les informations communiquées par le professeur lors d'un cours.
  • Attention : il faut faire un usage parcimonieux de cette mention.
Les étudiants qui utilisent trop souvent la mention communication personnelle perdent des points précieux (Goulet, 2011 : communication personnelle).

 

 

APA
  • Le format des notices et les règles de citation des références de ce site ont été formulés par l'American Psychological Association (APA) et adaptés au contexte québécois par l'auteur de ce site.
  • Les consignes proposées par le P'tit Rédac sont légèrement différentes des miennes. Elles ne sont pas mauvaises pour autant, mais vous devez observer les règles de cette page car elles sont mieux adaptées à la nature du travail qu'il faut réaliser dans ce cours.
  • Faire un Netquiz pour vous aider à apprendre les règles de la norme APA.
  • Attention : Ces règles s'appliquent à toutes les parties de votre travail.

 

     

    Une source est un document - livre, article, chapitre de livre, site internet, etc. - sur lequel on s'appuie pour rédiger une problématique ou interpréter les résultats d'une recherche.

    Une source primaire est une source qui contient une idée originale que vous avez lu et rapportée dans votre problématique.

    Une source secondaire est une source que vous êtes en train de lire et qui rapporte les idées originales d'une autre source dite primaire.

    Et al. = et les autres (collaborateurs/collègues) d'un auteur.

    Une référence est un ensemble d'information qui permet au lecteur (moi) d'identifier les sources de l'auteur (vous), aussi bien dans le texte (référence partielle) qu'à la fin d'un ouvrage (référence complète). Voir un exemple.

    Une référence complète contient tous les éléments qui permettent d'identifier une source. La liste de ces références se trouve à la fin d'un ouvrage. En science, on appelle cette liste «Références». On dit aussi bibliographie.

    Une référence partielle contient généralement le nom de l'auteur de la source et l'année de publication. S'il s'agit d'une citation, on ajoute aussi la page de l'extrait choisi. Ces références sont disponibles dans le texte d'un ouvrage (= APA) ou en bas de page (= autre format).

    Une notice est le format de présentation d'une référence complète (ordre de présentation, ponctuation, parenthèses, etc). Voir tous les formats APA.

    On utilise également le mot références pour désigner la liste de toutes les sources citées dans un texte et présentées à la fin d'un ouvrage (problématique, rapport de recherche, livre, etc). On dit aussi bibliographie ou médiagraphie. Voir un exemple.

    APA = American Psychological Association

     

     

     

 

 

 

En résumé, sous forme d'exemples :

 

 
Règles Exemples dans le texte d'une problématique d'une référence partielle Détails ?
Source primaire/Nom(s) entre parenthèses Les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales (Quinsey et Earls, 1990). lienaveclesite
Source primaire/Nom(s) dans le texte Selon Quinsey et Earls (1990), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales. lienaveclesite
Source primaire ou secondaire incomplète Selon Quinsey et Earls (n-d), les agresseurs sexuels auraient des lacunes importantes sur le plan des habiletés sociales. lienaveclesite
Source secondaire/Nom(s) entre parenthèses Sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés (Hearn et Parkins, 1983, cité dans Meyer, 1996). lienaveclesite
Source secondaire/Nom(s) dans le texte Selon Hearn et Parkins (1983, cité dans Meyer, 1996) sexualité et pouvoir sont généralement traités comme des domaines séparés. lienaveclesite
Paraphraser Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 1990). lienaveclesite
Citation textuelle (Courte définition) « La pornographie transpose au plan des comportements sexuels une domination que les hommes, en tant que classe, exercent sur les femmes dans tous les domaines de la vie » (Carrier, 1983, p. 19). lienaveclesite
Citation textuelle (Longue définition)

Ce terme renvoie non seulement aux déterminants des rapports sexuels mais aussi à toutes les formes de relation de pouvoir entre les sexes.

Pornotopie ne réfère pas uniquement aux manifestations extrêmes de ce pouvoir, comme le viol, les relations sadomasochistes mais aussi et surtout aux normes qui façonnent les rôles sexuels par la publicité, la mode, la littérature dite "érotique", l'éducation sexuelle et qui déterminent quotidiennement les relations hommes-femmes (Théorêt et Gladu, 1984, p.16). En effet, selon de nombreux auteurs, les normes façonnées par notre culture entretiennent un répertoire de comportements stéréotypés très rigide et fort...

Les auteures précisent que la pornographie est un des véhicules du modèle sexuel dominant (Théorêt et Gladu, 1984, p.24).

lienaveclesite
Citation textuelle (Tronquée ou partielle)

Ce terme renvoie non seulement aux déterminants des rapports sexuels mais aussi à toutes les formes de relation de pouvoir entre les sexes.

Pornotopie ne réfère pas uniquement aux manifestations extrêmes de ce pouvoir [...] mais aussi et surtout aux normes qui façonnent les rôles sexuels par la publicité, la mode, la littérature dite "érotique", l'éducation sexuelle et qui déterminent quotidiennement les relations hommes-femmes (Théorêt et Gladu, 1984, p.16). En effet, selon de nombreux auteurs, les normes façonnées par notre culture entretiennent un répertoire de comportements stéréotypés très rigide et fort...

Les auteures précisent que la pornographie est un des véhicules du modèle sexuel dominant (Théorêt et Gladu, 1984, p.24).

lienaveclesite
Plusieurs sources/Renvoi multiple Un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Awad et Saunders, 1991; Breer, 1988; Prentky et Knight, 1993). lienaveclesite
Trois auteurs et + /Dans le texte Fehrenbach et ses collaborateurs (1986) ont montré que la présence d'abus physiques et sexuels doublée de négligence dans le milieu familial est un... lienaveclesite
Trois auteurs et +/Entre parenthèses Autre fait important, la présence d'abus physiques et sexuels doublée de négligence dans le milieu familial a été relevée comme une caractéristique familiale fréquente chez les jeunes délinquants sexuels comparativement aux autres types de délinquants (Fehrenbach et al., 1986). lienaveclesite
Deux idées différentes dans une même phrase Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991), un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Breer, 1988). lienaveclesite
Un auteur = Deux sources/même année Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991a), un certain nombre de facteurs d'ordre individuel, familial et social ont été relevés comme facteurs étiologiques possibles de la délinquance sexuelle juvénile (Awad, 1991b). lienaveclesite
Un auteur = Deux sources/années différentes Bien que les adolescents agresseurs sexuels ne forment pas un groupe homogène (Awad, 1991, 1992, cité dans Meyer, 1996), un certain nombre de facteurs... lienaveclesite
Citer un dictionnaire Le conditionnement opérant est l'association en contingence entre une réponse et ses conséquences (Dictionnaire des sciences humaines, 2003). lienaveclesite
Citer un site internet Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 2005). lienaveclesite
Citer une source internet/Article Les agresseurs sexuels auraient des difficultés importantes lors de rencontres interpersonnelles et encore plus lors de situations hétérosociales ou sexuelles comparativement aux hommes normaux (Quinsey et Earls, 2005). lienaveclesite
Citer une source internet/Documentaire Dans le documentaire de Chomsky (1992), on constate que les médias sont fortement influencés par... lienaveclesite
Citer un organisme public Le revenu médian des canadien et des canadiennes s'élève à... (Statistique Canada, 2013). lienaveclesite
Citer une discussion avec un professeur Les étudiants qui utilisent trop souvent la mention communication personnelle perdent des points précieux (Goulet, 2011 : communication personnelle). lienaveclesite
 Voir le modèle/exemple d'une problématique ?
       
 
C EN RÉFÉRENCES
  • Dans votre recherche, vous devez citer vos sources à 3 endroits :
    1. Dans vos fiches bibliographiques
    2. Dans le texte de votre problématique
    3. En références, à la toute fin de votre problématique

     

  • Dans ce dernier cas, il faut dresser la liste complète de toutes les sources que vous avez consultées et citées dans votre texte.
  • En principe, la références de vos sources = vos fiches bibliographiques, si elles sont bien rédigées.
  • Cette liste est placée à la suite de votre problématique, enchaînée au texte et titrée Références.
  • Elle peut contenir des :
    • Livres (=monographies)
    • Chapitres de livre (=monographies)
    • Articles scientifiques (=périodiques)
    • Articles déposés sur un site Internet
    • Dictionnaires scientifiques (glossaire, lexique, ductionnaire, encyclopédie)
    • Mémoires de maîtrise ou des thèses de doctorat
    • Rapports scientifiques de recherche
    • Sites Internet
    • Etc.

     

  • Sauf rare exception, pour faire partie de cette liste, une source doit être scientifique.
  • Les exceptions doivent faire l'objet d'une entente avec le professeur.
  • Pour rédiger cette liste de références, vous devez suivre les règles suivantes :
    • Placez cette liste à la suite du texte (=enchaîner), et non sur une nouvelle page.
    • Utilisez le le mot Références, et non les mots Bibliographie ou Médiagraphie.
    • Présentez les notices de vos références par ordre alphabétique, de A à Z.
    • Entrecoupez chaque notice d'une ligne.
    • Inscrivez la référence complète de chacune de vos sources.
    • Et n'oubliez pas que cette liste de source = vos fiches bibliographiques.

 

  • Attention : Omettre de citer la référence de vos sources, dans le texte et à la fin de votre problématique = plagiat.
  • Voir un exemple de Références.
  • Maintenant, vous devez savoir que le format exact d'une notice - sur vos fiches bibliographiques et en référence de votre problématique - varie selon que votre source est un-e :

 

Tous les formats APA Livre/Monographie Sources Internet Dictionnaire
Chapitre de livre Site internet scientifique Mémoire/Thèse
Article scientifique/Périodique Association/Organisme public Rapport de recherche
Article scientifique sur internet/Périodique Communication personnelle Conférence/Colloque
       
1  

1. Citer la notice APA d'un livre

  • APA = American Psychological Association.
  • Voici un exemple de référence complète citée selon les règles APA :

 

    HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.
    Ou si 2 auteurs
    HENDRIX, J. et COBAIN, K. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.
    Ou si 3 auteurs
    HENDRIX, J., COBAIN, K. et JOPLIN, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

    NOM DE(S) AUTEUR(S), INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre. Lieu de l'édition : Éditeur.

     

  • Toutes les informations nécessaires pour identifier ce livre sont fournies dans cette notice.
  • Pour la rédiger, dans l'ordre, inscrire le nom de l'auteur, suivi de l'initiale de son prénom, le tout en majuscules.
  • Attention : Pas de prénom, seulement la ou les initiales.

 

    HENDRIX, J.

     

  • Vous pouvez également utiliser les minuscules, à condition de toujours observer cette règle lors de la rédaction de la section Références.

 

    Hendrix, J.

     

  • S'il y a deux auteurs, placez un et entre les deux noms, et non un & .
  • S'il y a plusieurs auteurs, utilisez une virgule pour les séparer et un et pour séparer les premiers du dernier.

 

    HENDRIX, J. et COBAIN, K.
    HENDRIX, J., JOPLIN, J., VEDDER, E. et COBAIN, K.

     

  • Inscrivez l'année de parution de la source entre parenthèses, suivie d'un point.

 

    HENDRIX, J. (1998).

     

  • Inscrivez ensuite le titre de la source à la suite de la parenthèses, en italiques, suivie d'un point.

 

    HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide.

     

  • Finalement, ajoutez le lieu de parution et l'éditeur, le tout séparé par deux points.

 

    HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

     

  • Voilà !

 

    HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

     

  • S'il y a deux auteurs ou plus...

 

    HENDRIX, J. et COBAIN, K. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

     

  • Ou trois auteurs et plus...

 

    JOPLIN, J., COBAIN, K. et MORRISSON, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

     

  • Il n'est pas nécessaire d'ajouter le nombre de pages du livre; ce renseignement n'est pas d'une grande utilité.
  • Tendance nouvelle : plusieurs éditeurs dont les livres sont vendus par internet omettent d'indiquer le lieu d'édition; si disponible, indiquer ce lieu.
  • Finalement, on ajoute une lettre minuscule, à la suite de l'année d'édition, pour distinguer les sources d'un même auteur publiées lors d'une même année :

 

    JOPLIN, J., COBAIN, K. et MORRISSON, J. (1998a). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock.

    JOPLIN, J., COBAIN, K. et MORRISSON, J. (1998b). Y a-t-il une vie avant la mort ? : Wood & Stock.

     

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un livre, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.
  • En science, les livres ont donc cette particularité de présenter un large éventail de connaissances, d'où leur utilité lorsque l'on commence à rédiger un texte.

 

                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

 

 

2. Citer la notice APA d'un chapitre de livre

  • APA = American Psychological Association.
  • Attention, ici, l'expression "chapitre de livre" ne désigne pas un chapitre parmi plusieurs tous écrits par le ou les mêmes
  • Attention, ici, l'expression «chapitre de livre» ne désigne pas un chapitre parmi plusieurs, tous écrits par le ou les mêmes auteurs d'un livre, mais plutôt le chapitre d'un auteur en particulier qui fait partie d'un livre dont les chapitres ont été rédigés par des auteurs différents sous la direction d'une personne responsable de la rédaction du livre (= le directeur).
  • Le directeur d'un livre choisit les auteurs, coordonne les chapitres, veille à la cohérence global du livre, relit les chapitres avant la parution, communique avec les auteurs, etc.
  • Voici un exemple :
HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan (Dir.), Les morsures de l'âme (p. 23-36). Paris : Les éditions du poète maudit.
NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre du chapitre. Dans INITIALE DU PRÉNOM DU DIRECTEUR. NOM DU DIRECTEUR (Dir.), Titre du livre (pages du chapitre). Lieu de l'édition: Éditeur.

 

  • Premièrement, inscrire le nom de l'auteur, suivi de l'initiale de son prénom, le tout en majuscule.
  • Ne pas inscrire de prénom, seulement les initiales.
HENDRIX, J.
  • Ajoutez ensuite l'année de parution de la source entre parenthèses, suivie d'un point.
HENDRIX, J. (2003).
  • Inscrivez ensuite le titre du chapitre, en caractères ordinaires.
HENDRIX, J. (2003). Les causes du suicide.
  • Ensuite, placez l'initiale du prénom et le nom du directeur de l'ouvrage + directeur entre parenthèse, en observant la règle suivante :
HENDRIX, J. (2003). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan (Dir.),
  • Indiquez ensuite le titre du livre en italique, suivi entre parenthèses de la première et de la dernière pages du chapitre.
  • En français, l'abréviation de page est p.; en anglais on utilise pp.
  • Ce renseignement permet de trouver rapidement le chapitre qui nous intéresse.
HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan (Dir.), Les morsures de l'âme (p. 23-36).
  • Finalement, après le point, inscrire le lieu de l'édition et l'éditeur, le tout séparé par deux points.
  • Voilà le résultat :

HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan (Dir.), Les morsures de l'âme (p. 23-36). Paris : Les éditions du poète maudit.

  • Et s'il y a plus d'un directeur...
  • On ajoute un s à directeurs (Dirs.), comme ceci :

HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan et J. Morrisson (Dirs.), Les morsures de l'âme (p. 23-36). Paris : Les éditions du père Lachaise.

 

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un chapitre de livre, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.

 

                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

3. Citer la notice d'un article scientifique

  • APA = American Psychological Association.
  • Voici un exemple :
HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.
NOM DE L'AUTEUR, INTIALE DU PRÉNOM (année de publication). Titre de l'article. Nom de la revue, Volume de la revue (numéro de la revue), pages de l'article.
  • Inscrivez le nom de l'auteur, suivi de l'initiale de son prénom, le tout en majuscules (ou en minuscules, au choix).

HENDRIX, J.

  • Placez l'année de parution de la source entre parenthèses, suivie d'un point.
HENDRIX, J. (2002).
  • Ajoutez le titre de l'article, en caractères ordinaires.
HENDRIX, J. (2002). Les causes du suicide.
  • Inscrivez ensuite le nom de la revue ou du périodique en italique, suivi d'une virgule.
HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité,
  • Finalement, indiquez le volume en italique, le numéro de la revue entre parenthèses (s'il y a lieu) et la première et la dernière pages de l'article.
  • Le volume correspond au nombre d'années de publication d'une revue.
  • Le numéro renvoie au nombre de titre publié en une seule année (parfois depuis les tout débuts de la revue).
  • Voilà !
HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.
  • Et s'il y a deux auteurs ou plus, on place un et entre l'avant dernier nom et le dernier nom, comme suit :
HENDRIX, J. et JOPLIN, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.
HENDRIX, J., COBAIN, K. et JOPLIN, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.

  • Finalement, si cet article se trouve sur Internet, il faut ajouter à la fin de la notice l'URL et le protocole d'identification et d'archivage des documents numériques ou DOI (Digital Object Identifier), si cette information est disponible.

 

HENDRIX, J., COBAIN, K. et JOPLIN, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.
http://pagesped.cahuntsic.ca/sc_sociales/psy/introsite/lexique/lexique.htm
doi : 10.1234/a9876

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un article scientifique, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.
  • Comme vous pouvez le constater, un article, contrairement à un livre, ne couvre qu'une petite partie de l'ensemble des connaissances d'un thème.
  • En revanche, l'information qu'il contient est souvent plus précise.

 

                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

4. Citer un site internet scientifique

  • En références, sur la première ligne, indiquez le nom de l'auteur en majuscules, l'année de publication du site (si disponible) et le nom du site en italique.
  • Sur la deuxième ligne, ajoutez l'adresse internet complète du site (URL), au complet, sur une seule ligne.
  • Inscrire ensuite à la fin de la référence, la date de la dernière mise à jour du site (si disponible), comme dans l'exemple suivant :

 

URUNUELA, Y. (2016). S.O.S. Économie.
http://www.soseco.ca/eco/accueil_principal_eco.php
Mise à jour : 6 septembre 2016

NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM (année de publication). S.O.S. Économie.
URL :
Mise ô jour : (mois/Année)

 

  • Attention : La plupart des sites internet ne sont pas scientifiques.
  • Voir Qu'est-ce qu'une source scientifique ?
  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un site internet scientifique, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

5. Citer une source scientifique trouvée sur Internet

 

  • S'il s'agit d'un article trouvé sur Internet, il faut inscrire :
    • le nom de l'auteur
    • la date de publication
    • le titre de son article
    • le nom de la revue
    • le numéro et le volume de cette revue
    • les pages de l'article, suivant les règles en usage pour citer un article scientifique.
    • Inscrire ensuite l'adresse internet complète du site (URL) à la fin de la référence, au complet, sur une seule ligne.
    • Si disponible on ajoute le protocole d'identification et d'archivage des documents numériques, le DOI.
    • Et finalement, si disponible, indiquer la date de dépôt de l'article.
  • On obtient ceci :

SKINNER, B.F. (1947). Superstition in the pigeon. Journal of Experimental Psychology, 38, 168-172.
http://psychclassics.yorku.ca/Skinner/Pigeon/ doi : 10.1037/a0022645.
Date de dépôt : 14 mars 2004.

NOM DE L'AUTEUR, INTIALE DU PRÉNOM (année de publication). Titre de l'article. Nom de la revue, volume de la revue (numéro de la revue), pages de l'article. URL : doi : Date de dépôt :

 

 

  • S'il s'agit d'un livre ou d'un extrait de livre trouvé sur Internet, il faut inscrire :
    • le nom de l'auteur
    • la date de publication du livre
    • le titre du livre
    • le lieu de l'édition
    • l'éditeur, suivant les règles en usage pour citer un livre scientifique
    • Inscrire ensuite l'adresse internet complète du site (URL) à la fin de la référence, au complet, sur une seule ligne.
    • Et finalement, si disponible, le protocole d'identification et d'archivage des documents numériques, le DOI.
  • On obtient ceci :

 

SKINNER, B.F. (1953). Science and human behavior. Macmillan Free Press/Simon & Schuster.
http://www.bfskinner.org/BFSkinner/PDFBooksSHB_files/Science_and_Human_Behavior_1.pdf
doi : ?

NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre. Lieu de l'édition : Éditeur.
URL :
doi :

 

  • Finalement, s'il s'agit d'un livre par chapitre trouvé sur Internet, il faut rédiger la notice selon les règles d'un chapitre de livre et ajouter l'adresse internet complète du site (URL) et, si disponible, le DOI, le protocole d'identification et d'archivage des documents numériques.
  • On obtient ceci :

 

SKINNER, B.F. (1956). What is psychotic behavior ? In F. Gildea (Ed.), Theory and treatment of the psychoses: Some newer aspects (pp. 77-99). St. Louis : Committee on Publications, Washington University.
http://www.bfskinner.org/BFSkinner/PDFBooksSHB_files/Science_and_Human_Behavior_1.pdf
doi : (n-d)

NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre du chapitre. Dans INITIALE DU PRÉNOM DU DIRECTEUR. NOM DU DIRECTEUR (Dir.), Titre du livre (pages du chapitre). Lieu de l'édition : Éditeur.
URL:
doi:

 

6. Citer un dictionnaire/lexique/glossaire scientifique

  • Selon l'APA, il existe 3 façons de citer un dictionnaire, un lexique, un glossaire scientifique ou un entrée dans une encyclopédie :
  • Si toutes les entrées du dictionnaire ont été rédigées par le ou les mêmes auteurs, on utilise le format de notice d'un livre, comme suit :
LAPLANCHE, J. et PONTALIS, J.B. (1967). Lexique de la psychanalyse. Paris : Presses Universitaires de France.
NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre du dictionnaire. Lieu de l'édition : Éditeur.
  • Si le dictionnaire a été rédigé par de nombreux auteurs et que seul le nom du directeur est disponible, il faut rédiger la référence comme s'il s'agissait d'un livre.
  • On ajoute (Dir.) entre le nom du directeur et le titre de l'ouvrage ou (Dirs.) s'il y a plusieurs directeurs.

 

THINÈS, G. et LEMPEREUR, A. (Dirs.) (1984). Dictionnaire général des sciences humaines. Louvain-la-Neuve : Ciaco.
NOM DU DIRECTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (Dir) (année de publication). Titre du dictionnaire. Lieu de l'édition : Éditeur.
  • Si le dictionnaire a été rédigé par de nombreux auteurs, et qu'un seul un auteur vous intéresse, il faut rédiger la référence de la source comme s'il s'agissait d'un chapitre de livre.
  • On ajoute (Dir.) entre le nom du directeur et le titre de l'ouvrage ou (Dirs.) s'il y a plusieurs directeurs.

 

BEAUGRAND, J.P. (1984). Hiérarchie. Dans G. Thinès et A. Lempereur (Dirs), Dictionnaire général des sciences humaines (p. 452-454). Louvain-la-Neuve : Ciaco.
NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM (année de publication). Mot défini ou titre de l'entrée. Dans INITIALE DU PRÉNOM DU DIRECTEUR. NOM DU DIRECTEUR (Dir), Titre du dictionnaire. Lieu de l'édition : Éditeur.

 

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, la définition d'un lexique ou d'un dictionnaire sur votre thème, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

     

 

Lexique de ce site

 

  • Le lexique scientifique de ce site contient trois choses :
    1. Des définitions scientifiques
    2. Des références complète de sources scientifiques
    3. Des sources scientifiques en format PDF ou DOC.
  • Dans votre problématique, vous pouvez utiliser les trois.
  • Les références sont en format APA.
  • Les sources, surtout des articles scientifiques ou des chapitres de livre (collectif), sont disponibles en format [PDF].
  • Vous pouvez également emprunter l'une de mes définitions.
  • Si tel est le cas, le lexique devient automatiquement la quatrième source (D) de votre liste de références.
  • Autrement dit, la définition de mon lexique - ou de tout autre lexique/dictionnaire - ne pourra en aucun cas remplacer l'une de vos 3 sources obligatoires (A-B-C).
  • Attention : Pas de site internet parmi les trois premières sources (A-B-C).
  • Source D et + : Vous pouvez utiliser un site internet... seulement s'il est scientifique.
  • Comment savoir si une source est scientifique ?

 

 

7. Citer un-e mémoire/thèse

  • Les formats de référence d'un mémoire de maîtrise et d'une thèse de doctorat sont identiques; ils ressemblent à celui d'un livre, à ceci près que la notice mentionne qu'il s'agit d'un mémoire de maîtrise ou d'une thèse de doctorat (alors qu'on ne précise jamais qu'un livre est un livre ou qu'un article est un article...).
  • Donc, on indique :
    • Le nom de l'auteur, suivi des initiales de son prénom, comme un livre.
    • On ajoute ensuite l'année de publication entre parenthèse, suivie du titre de l'oeuvre en italiques.
    • Puis on précise qu'il s'agit d'un mémoire de maîtrise ou d'une thèse de doctorat.
    • Finalement, on ajoute le le lieu de l'édition et l'éditeur (habituellement l'université qui publie le mémoire ou la thèse en question).
  • Voici deux exemples :

    WIEDMANN, P. (1993). Analyse logique du rôle des tests de signification dans l'inférence scientifique et étude empirique de leur interprétation. Mémoire de maîtrise. Montréal : Université de Montréal.

    NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre de la maîtrise. Mémoire de maîtrise. Lieu de l'édition: Éditeur.

      ET

    MASSOUD, S.G. (2007). The chronicles and annalistic sources of the early Mamluk Circassian period. Thèse de doctorat. Montréal : Université Mcgill.

    NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre de la maîtrise. Thèse de doctorat. Lieu de l'édition: Éditeur.

     

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un mémoire de maîtrise ou une thèse de doctorat, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.

 

                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

 

8. Citer la source d'une association/organisme public

  • Parfois, l'auteur d'une source n'est pas une personne ou un ensemble de personnes, mais un groupe, souvent une association ou un organisme public (publication gouvernementale).
  • La règle est alors simple : dans la notice, en lieu et place du nom de l'auteur, on inscrit celui du groupe concerné.
  • Cette règle est valable pour toutes les sources, quelque en soit la nature (Livre, articles, site internet, etc).
  • Voici deux exemples :

 

    SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCÉROSE EN PLAQUES (2015). Qu'est-ce que la SP ?
    Mise à jour: 2015
    https://beta.scleroseenplaques.ca/a-propos-de-la-sp/quest-ce-que-la-sp

    NOM DE L'ASSOCIATION (année de publication). Titre de l'ouvrage. URL : Mise à jour

      ET

    AMERICAN PSYCHOLOGICAL ASSOCIATION (1992). Ethical principles of psychologists and code of conduct. American Psychologist, 47 (2), 1597-1611.

    NOM DE L'ASSOCIATION (année de publication). Titre de l'ouvrage. Nom de la revue, Volume, (numéro), pages.

     

  • Notez qu'à part le nom, tous les autres éléments de la notice demeurent inchangés, peu importe le format (Livre, article, site internet, etc).

 

9. Citer un rapport scientifique de recherche

  • On cite les rapports de recherche de la même façon que les livres, à la seule différence près qu'il faut ajouter à la notice le numéro de la publication, si ce dernier est disponible.
  • On ajoute l'URL et le DOI, s'ils sont disponibles.

 

    SPAGG, E.T. (2008). De l'influence de la nouille sur les fonctions cognitives de l'Homo stupidus. (Rapport no 987654321). Université de la Pâte : Italie.

    NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM. (année de publication). Titre. (Numéro). Lieu de l'édition : Éditeur.
    URL : (n-d)
    doi : (n-d)

     

  • Si le carré ci-dessous représentait l'ensemble des connaissances de votre thème, un rapport de recherche, peu importe lequel, aurait en proportion la taille du carré bleu.
  •  

                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       
                       

 

 

10. Citer un-e professeur-e : Communication personnelle

  • Il arrive parfois que l'on ait une conversation avec un professeur dont le contenu pourrait enrichir notre problématique.
  • Si les éléments de cette conversation ont été publiés, on lit et on cite tout simplement la source écrite par notre professeur. Voir source primaire.
  • Sinon, on peut rapporter les éléments pertinents de cette conversation au moyen de la mention communication personnelle.
  • On utilise également cette expression pour désigner les informations obtenues dans le cours de ce professeur.
  • Attention : il faut faire un usage très parcimonieux de cette mention.

    GOULET, C. (2013). Communication personnelle : Cours IPMSH. Montréal : Collège Ahuntsic.

 

11. Citer une conférence sous forme d'article

  • Les scientifiques donnent de nombreuses conférences, notamment lors des colloques ou des congrès scientifiques.
  • Parfois, les auteurs publient leur conférence sous forme d'article, disponible sur internet.
  • Le format de citation de la conférence ressemble alors à celui d'un livre.

    MILLETTE, J.F. (2018). La démocratie au Moyen-âge : Mythes et réalités. Conférence prononcée lors du Colloque de l'Association des Quakiens quasi-anomymes : Montréal.

    NOM DE L'AUTEUR, INITIALE DU PRÉNOM (année de publication). Titre de la conférence. Éditeur des conférences : Lieu de l'édition.

 

 

 

12. Citer un documentaire

  • Les documentaires et autres vidéos/balados sont rarement des sources scientifiques.
  • Généralement, le narrateur ne cite pas les sources de l'auteur, ni pendant la projection, ni dans le générique, à la fin.
  • En conséquence, dans une problématique, on ne peut se servir de ce média pour définir, expliquer ou appuyer une idée.
  • On peut cependant citer un extrait pour décrire ou illustrer un élément précis d'une problématique, à titre d'exemple.
  • Le format de citation du documentaire en références ressemble alors à celui d'un livre.
  • Dans tous les cas, un documentaire, qu'il soit ou non scientifique, ne peut se substituer aux trois sources nécessaires à la rédaction de votre problématique.

    CHOMSKY, N. (1992). Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the media. Canada : Necessary Illusions Productions Inc., National Film Board of Canada.

    NOM DU PROF, INITIALE DU PRÉNOM (année de publication). Titre du documentaire. Lieu de l'édition (si disponible) : Éditeur.

     

APA
  • Le format des notices et les règles de citation des références de ce site ont été formulés par l'American Psychological Association (APA) et adaptés au contexte québécois par l'auteur de ce site.
  • Les consignes proposées par le P'tit Rédac sont légèrement différentes des miennes. Elles ne sont pas mauvaises pour autant, mais vous devez observer les règles de cette page car elles sont mieux adaptées à la nature du travail qu'il faut réaliser dans ce cours.
  • Faire un Netquiz pour vous aider à apprendre les règles de la norme APA.
  • Attention : Ces règles s'appliquent à toutes les parties de votre travail.

 

     

    Une source est un document - livre, article, chapitre de livre, site internet, etc. - sur lequel on s'appuie pour rédiger une problématique ou interpréter les résultats d'une recherche.

    Une référence est un ensemble d'information qui permet au lecteur d'identifier les sources de l'auteur, aussi bien dans le texte (citation dans le texte) qu'à la fin d'un ouvrage (référence, bibliographie, médiagraphie). Voir un exemple.

    Une référence partielle contient le nom de l'auteur et la date de parution de la source. On la trouve dans le texte d'une problématique.

    Une référence complète contient toutes les informations essentielles d'une source qui permettent de l'identifier et de la trouver. On trouve ces références à la fin d'un texte scientifique.

    Une notice est le format de présentation de ces informations (ordre de présentation, ponctuation, parenthèses, etc). Voir tous les formats APA.

    On utilise également le mot références pour désigner la liste de toutes les sources citées dans un texte et présentées à la fin d'un ouvrage (problématique, rapport de recherche, livre, etc). On dit aussi bibliographie ou médiagraphie. Voir un exemple.

    APA = American Psychological Association

     

     
       

     

 

En résumé, format APA sous forme d'exemples :

     
Types de source cité Exemples de de références complètes à la fin d'une problématique Détails ?
Livre HENDRIX, J. (1998). Les causes du suicide. Montréal : Wood & Stock. lienaveclesite
Chapitre de livre HENDRIX, J. (2003). Les causes du suicide. Dans E. Nelligan (Dir.), Les morsures de l'âme (p. 23-36). Paris : Les éditions du poète maudit. lienaveclesite
Article scientifique HENDRIX, J. (2117). Les causes du suicide. Revue Québécoise de la Personnalité, 11 (3), 23-33. lienaveclesite
Article scientifique sur internet HENDRIX, J., COBAIN, K. et JOPLIN, J. (1998). Les causes du suicide. Psychologie de la Personnalité, 11 (3), 23-33.
http://pagesped.cahuntsic.ca/sc_sociales/psy/introsite/lexique/lexique.htm
doi : 10.1234/a9876
lienaveclesite
Site internet

URUNUELA, Y. (2016). S.O.S. Économie.
http://www.soseco.ca/eco/accueil_principal_eco.php
Mise à jour : 6 septembre 2016

lienaveclesite
Source sur Internet SKINNER, B.F. (1956). What is psychotic behavior ? In F. Gildea (Ed.), Theory and treatment of the psychoses: Some newer aspects (pp. 77-99). St. Louis : Committee on Publications, Washington University. http://www.bfskinner.org/BFSkinner/PDFBooksSHB_files/Science_and_Human_Behavior_1.pdf DOI : (n-d) lienaveclesite
Dictionnaire THINÈS, G. et LEMPEREUR, A. (Dirs.) (1984). Dictionnaire général des sciences humaines. Louvain-la-Neuve : Ciaco. lienaveclesite
Mémoire ou Thèse WIEDMANN, P. (1993). Analyse logique du rôle des tests de signification dans l'inférence scientifique et étude empirique de leur interprétation. Mémoire de maîtrise. Montréal : Université de Montréal. lienaveclesite
Association/Organisme public SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES (2015). Qu'est-ce que la SP ?
Mise à jour: 2015 https://beta.scleroseenplaques.ca/a-propos-de-la-sp/quest-ce-que-la-sp
lienaveclesite
Rapport de recherche SPAGG, E.T. (2008). De l'influence de la nouille sur les fonctions cognitives de l'Homo stupidus. (Rapport no 987654321). Université de Pates : Italie.
URL : (n-d) DOI : (n-d)
lienaveclesite
Professeur GOULET, C. (2013). Communication personnelle : Cours IPMSH. Montréal : Collège Ahuntsic. lienaveclesite
Conférence/Colloque MILLETTE, J.F. (2018). La démocratie au Moyen-âge : Mythes et réalités. Conférence prononcée lors du Colloque de l'Association des Quakiens quasi-anomymes (Montréal). lienaveclesite
Documentaire CHOMSKY, N. (1992). Manufacturing Consent: Noam Chomsky and the media. Canada : Necessary Illusions Productions Inc., National Film Board of Canada. lienaveclesite
 
 Voir un Modèle/Exemple de notices en références ?

 

 

       

 

 

 

 
D EN BAS DE PAGE

  • Attention : Dans les règles de citation de l'APA, on ne cite jamais les références de ces sources en bas de page.
  • Jamais ! Vous perdez des points si vous citez vos sources en bas de page.
  • Toutes les sources d'une problématique sont citées directement dans le texte (comme expliqué ci-haut), tandis que les notices complètes de ces sources sont fournies au lecteur à la fin du texte, en références.
  • Alors à quoi servent les bas de page ?
  • Eh bien on peut les utiliser pour présenter au lecteur les définitions secondaires d'une problématique.
  • On appelle ça un renvoi ou une note de bas de page
  • Rappelons que les principaux concepts de votre problématique sont X et Y (et ses variations).
  • Le mot secondaire désigne donc tous les autres concepts de votre texte.
  • On place ces définitions secondaires en bas de page ou dans le texte ? C'est l'auteur qui choisit.
  • On opte pour la note en bas de page lorsqu'on ne veut pas briser le rythme de lecture (plusieurs définitions de suite), pour éviter de trop longues digressions (trop longue définition), ou tout simplement parce qu'on manque d'espace !
  • Voici un exemple de renvoi :

   
Exemple  d'une définition secondaire en bas page  
Dans le texte =

 

Pour Bélanger (1977), l'objet d'étude du béhaviorisme est le comportement1.

 

Bas de page =

 

1Selon lui, «un comportement est une modification de l'état biologique d'un organisme qui résulte d'un changement de l'environnement social et physique» (Bélanger, 1977, p.7).

ou

1Pour Bélanger (1977, p.7), «un comportement est une modification de l'état biologique d'un organisme qui résulte d'un changement de l'environnement social et physique».

 

 

 

APA
  • Le format des notices et les règles de citation des références de ce site ont été formulés par l'American Psychological Association (APA) et adaptés au contexte québécois par l'auteur de ce site.
  • Les consignes proposées par le P'tit Rédac sont légèrement différentes des miennes. Elles ne sont pas mauvaises pour autant, mais vous devez observer les règles de cette page car elles sont mieux adaptées à la nature du travail qu'il faut réaliser dans ce cours.
  • Faire un Netquiz pour vous aider à apprendre les règles de la norme APA.
  • Attention : Ces règles s'appliquent à toutes les parties de travail.

 

 

       
Continuez à lire... Prochain cours
Problématique Source scientifique ? Fiches Netquiz
Deuxième source ? Source secondaire ? Plagiat ? Citer ce site
15
Pl@nète Psy/IPMSH/Claude Goulet lienaveclesite